Category ArchiveGuide

Puissance pour scie sabre

Quelle puissance prendre pour sa scie sabre ?

Par rapport à une scie sauteuse ou une perceuse, voire une scie radiale, la version sabre n’est pas forcément très connue. Pourtant, elle offre de sérieux avantages et elle pourrait même rendre vos ateliers moins laborieux. Toutefois, pour que le rendu soit à la hauteur de vos espérances, vous devez regarder un critère : la puissance. Cette dernière permet également d’avoir une idée du rendement de la machine que ce soit pour une utilisation occasionnelle, régulière ou intensive.

La qualité du travail dépend de la puissance

Si vous avez une utilisation très occasionnelle de cette scie sabre, il n’est pas forcément nécessaire de débourser une somme astronomique afin de viser une puissance supérieure à 1000 Watts. Vous pouvez vous focaliser sur l’entrée de gamme aux alentours de 400 Watts, mais elle sera toutefois limitée. Difficile de découper une branche épaisse et dure d’un arbre avec un tel produit qui est donc conçu pour les travaux les plus courants, mais également les plus classiques : couper une petite branche en bois, une planche fine, du plancher, un tuyau en PVC…

A contrario, la version de 1200 Watts est parfaite pour les chantiers conséquents, vous pouvez découper tous les matériaux même le métal à la fois épais et dur. Le prix est un peu plus élevé, mais la qualité est au rendez-vous. Cette puissance entraîne toutefois un problème majeur à cause des vibrations qui peuvent être désagréables pour une utilisation prolongée. Il est judicieux de choisir une scie sabre avec un système d’absorption, vous ne serez donc pas dérangé. Cette version est conçue pour les bricoleurs chevronnés et les usages intensifs et réguliers.

Il existe toutefois un bon compromis, il suffit de couper la poire en deux en adoptant une scie sabre de 600 Watts. Elle est assez robuste pour s’attaquer à de nombreux matériaux et elle est relativement légère.

La puissance et le rendement vont de pair

Vous pouvez désormais répondre à cette question : quelle puissance prendre pour ça scie sabre ? Il faut toutefois s’intéresser au rendement puisque ce critère est directement lié au premier. Il est assez logique de penser qu’une scie sabre avec une puissance élevée aura une capacité de coupe beaucoup plus intéressante. Cette dernière devra surtout être élevée si vous souhaitez vous attaquer à. La découpe du métal et du bois très dur comme une branche de sapin. En parallèle, le rendement sera forcément impacté, car plus elle est puissante, plus il pourrait être faible au vu de la robustesse de la machine.

  • Choisissez une scie sabre avec un bon rendement, cela vous permet d’avoir une forte puissance et vous pourrez l’utiliser plus longtemps.
  • Si le rendement est faible alors que la puissance est élevée, le moteur aura tendance à chauffer plus rapidement. Il faudra donc réaliser des pauses.
  • Lorsque le rendement est élevé alors que la puissance est faible, vous pouvez l’utiliser plus longtemps sur la même pièce sans que la scie sabre affiche des signes de faiblesse.

D’autres critères à prendre en compte

Vous savez désormais repérer la puissance et le rendement, mais pour que la qualité soit la meilleure, vous devez vous attarder sur plusieurs caractéristiques :

Puissance pour scie sabre

  • La longueur d’un va-et-vient, c’est essentiel pour les pièces assez larges.
  • La vitesse pour la découpe dépend du matériau et elle peut être ajustée au cours de l’utilisation. Elle s’échelonne entre 1 et 6.
  • Généralement, une scie qui affiche près de 2000 tours par minute est polyvalent et représente le haut de gamme.

Soyez aussi vigilant, car une scie sabre peut avoir une seconde fonctionnalité à savoir un mouvement pendulaire. Elle se transforme donc en quelques secondes en une scie sauteuse. C’est intéressant pour les pièces épaisses.

Comment utiliser une scie sabre ?

Dans un magasin de bricolage, vous constaterez que les références sont nombreuses en termes d’outils, mais la scie sabre est appréciée grâce à une bonne polyvalence. Certes, vous devez regarder l’autonomie, la maniabilité, le poids et les fonctionnalités, mais il faut également se poser une question primordiale : comment utiliser une scie sabre ? Il ne suffit pas de positionner la lame et d’enclencher le bouton On/Off pour que la découpe s’effectue. Vous serez surpris du résultat.

Attention à la prise en main de votre scie sabre

Toutes les scies sabres ont une poignée, cela facilite grandement la prise en main, mais vous devez aussi la maintenir à l’avant pour que les vibrations ne permettent pas à la lame de se déloger de l’emplacement. Si vous êtes droitier, cette main droite doit tenir la poignée et inversement si vous êtes gaucher. L’autre se retrouve juste avant la lame, vous avez une zone qui forme une courbe pour placer les premiers doigts de votre seconde main. Cette dernière soutient la scie, mais également vous guidez plus aisément la lame qui peut être droite ou légèrement courbée si vous réalisez une coupe le long d’un mur. En effet, l’appareil est souvent assez large, il ne peut donc pas être plaqué, mais la lame est souple, elle peut donc se tordre facilement sans endommager la machine.

C’est l’heure d’utiliser votre scie sabre

Vous avez désormais toutes les informations pour la maintenir fermement que ce soit pour couper du bois, du métal, du plastique…

  • Portez bien sûr des gants dédiés au bricolage, cela vous évite de souffrir d’une blessure à cause d’un accident.
  • Choisissez de préférence une scie sabre avec un dispositif pour absorber les vibrations, vous pourrez l’utiliser plus longtemps.
  • Il faut exercer une petite pression sur le matériau, mais elle doit être légère sinon la lame aura tendance à se bloquer et même à se déloger si vous agissez avec une force trop élevée.
  • Pour que la coupe soit plus rapide et nette, vous pouvez bouger votre scie sabre comme un couteau en réalisant un va-et-vient.
  • Si vous constatez que la lame n’arrive pas à couper le matériau, il est inutile d’insister, le moteur aura tendance à chauffer et il pourrait griller.
  • Choisissez une lame universelle ou adaptée au support comme c’est le cas pour les perceuses.
  • Si vous devez intervenir sur la lame, pensez à débrancher la batterie ou le câble.

Pour certains matériaux comme le métal épais et très dur, il est conseillé de réaliser des pauses puisque le moteur chauffe beaucoup plus, ce qui peut provoquer quelques désagréments.

Attention au stockage de votre outil

Utiliser une scie sabreVous savez désormais comme utiliser une telle scie sabre, mais il ne suffit pas de la poser dans un coin de votre atelier. Lorsque la coupe est terminée, pensez à débrancher la scie soit en enlevant la batterie pour la charger soit le câble d’alimentation. Patientez quelques minutes pour que la lame refroidisse surtout si vous avez utilisé du métal, vous pourriez vous brûler même si vous avez des gants. Enlevez la lame froide et nettoyez-la pour enlever tous les résidus du matériau et la poussière. N’utilisez pas d’eau pour éviter qu’elle rouille.

Rangez votre outil dans son coffret s’il a été livré dans une boîte ou suspendez-le à l’aide de la poignée, voire du crochet fourni. Privilégiez une zone sèche et non humide, car elle peut endommager le moteur au même titre que la chaleur intense. Ne la rangez pas à côté du chauffe-eau, de la chaudière, car vous aurez une mauvaise surprise lors de la prochaine utilisation. Ces précautions sont nécessaires puisqu’elles vous garantissent une bonne longévité.